Automne 2017

Petit poème forestier

 

Tout est à moi et je n'en profite pas!

 

Heureux le citoyen qui entre en forêt

Sans bourse déliée!

Sans enfreindre la loi,

Puisqu'elle est ignorée.

Satisfait de respirer le bon air des sous-bois,

Parcourant les sentiers, bien qu'étant hors la loi,

Dérangeant le gibier,

Cueillant muguet et champignons

sans aucune autorisation

Violant la régénération.

 

Tout espace non clôturé est à moi !

Ne le savais-tu pas ?

 

Forestier, privé de tes droits,

Travaille tes bois

Et tais-toi.

Ne pleure pas,

Mais garde toujours la foi.

Écrire commentaire

Commentaires: 0