· 

Le champignon et l’écosystème forestier

Le champignon retrouve sa place

Aujourd’hui les rapports avec la forêt ont bien changé. L’homme moderne a peur d’entrer dans une forêt, devenu cet univers méconnu, hostile, dangereux. Ce n’est plus comme hier. En dehors des connaisseurs il n’y a plus ces amoureux de champignons qui entraient en forêt pour un ramassage en règle afin de les déguster encore tout frais, le soir venu.

 

Qui peut affirmer que les champignons sont un élément essentiel de l’écosystème forestier?

 

Ni animal, ni végétal le champignon peut se féliciter de faire partie du règne fongique,  bien à part dans le monde du vivant. Il faut apprendre à connaître ces nombreuses variétés de champignons qui sont de précieux auxiliaires de la croissance des arbres. Ils mobilisent l’eau et les minéraux tout autour d’eux. Ils extraient du phosphore par l’intermédiaire d’un enzyme. Ils captent l’azote gazeux tout autour d’eux. Ils stimulent le développement racinaire des arbres. Ils ont donc un rôle primordial de recycleurs de la matière organique végétale de la litière.

Outre leur rôle essentiel rendus aux arbres, les champignons sont moins connus pour leur rôle nourricier de toutes sortes d’insectes, de limaces, de mulots, de petits rongeurs mais aussi bien de grands mammifères comme l’homme. 

 

A ce sujet il est important de rappeler que le champignon n’est pas «res nullius» mais qu’il appartient au propriétaire du terrain où il pousse. Donc la cueillette illicite de champignons sur la propriété d’autrui est assimilée à un vol. Ce ramassage non autorisé au code forestier entraîne aussi des amendes. C’est aussi peut-être une des raisons qui a fait diminuer les visites en forêt ?

 

N.B Pour apprendre les différentes sortes de champignons tout en s’amusant, rien de tel que nos jeux en bois sur les champignons.

Écrire commentaire

Commentaires: 0